‘SAMEDI 28 MARS 20H

ÉGLISE SAINT-MARTIN
TOURINNES-LA-GROSSE

LES RACINES

Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, Marc Coppey, Daniel Kogan

Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, direction et violoncelle solo Marc Coppey, violon solo Daniel Kogan.

La plus belle musique de la 2e moitié du 19e s. et du 20e avec les racines qui remontent aux siècles précédents. Dvorak, Saint-Saëns, Tchaikovsky, Schnittke, Barber et Bartók.

PROGRAMME:

Dvorak ‘Sérénade’ pour cordes Op.22 
Schnittke A Paganini pour violon seul
Saint-Saëns ‘Introduction et rondo capriccioso pour violon et orchestre
Tchaikovsky ‘Andante cantabile’ pour violoncelle et orchestre
Barber Adagio Op.11
Bartok Divertimento Sc.113 BB.118

Marc Coppey

Formé au Concervatoire de Strasbourg, au Concervatoire national de Paris et à l’Université de l’lndiana, Marc Coppey vient d’attirer l’attention du monde musical en 1988, en remportant à 18 ans les deux plus hautes récompenses du Concours Bach de Leipzig, lorsqu’il est remarqué par Yehudi Menuhin. Il fait alors ses débuts à Moscou, puis à Paris dans le trio de Tchaïkovski avec Yehudi Menuhin et Victoria Postnikova, à l’occasion d’un concert filmé par Bruno Monsaingeon. 
Rostropovitch  l’invite au Festival d’Evian et, dès lors, sa carrière de soliste se déploie mondialement.

Au Max Festival, Marc Coppey dirigera l’excellent Orchestre de Chambre de Wallonie dans la Serenade de Dvorak et le Divertimento de Bartok, et il jouera avec l’orchestre l’Andante cantabile de Tchaikovsky.

Daniel Kogan

La présence de Daniel Kogan au dernier concours Reine Elisabeth en 2019 n’est pas passé inaperçue. Il a touché le public et les critiques par ses interprétations d’une profondeur et d’une originalité hors de commun.

Petit-fils des célèbres violonistes Leonid Kogan et Elizaveta Gilels, Daniel a fait ses études au Concervatoire de Moscou. Il a été lauréat de Spivakov foundation, New Names, Concours Yampolsky et Long-Thibaud en 2018. Aujourd’hui, Daniel est invité à se produire partout dans le monde, en privilégiant la recherche de la vérité musicale, plutôt que la poursuite médiatique.

Il va interpreter une ouvre pour violon seul de Schnittke ‘A Paganini’ et ‘Introduction et rondo capriccioso pour violon et orchestre de Saint-Saëns.

 

Orchestre Royal de Chambre de Wallonie

Créé en 1958, l’ORCW se produit aujourd’hui sur les plus grandes scènes internationales, et collabore régulièrement avec les plus grands artistes dont José Van Dam, Renaud Capuçon, Maria João Pires, Guido Kremer etc. De 2003 à 2013, il a bénéficié du dynamisme et de la renommée de son Directeur Musical et Chef principal, Augustin Dumay.  Depuis 2014, sous la direction musicale de Frank Braley l’ORCW a été invité dans de nombreux festivals internationaux. Il s’est produit à Max festival en mars 2019 avec Franck Braley, Tatiana Samouil et Irina Lankova.
l’ORCW  est  un  complice régulier du Concours Musical International Reine Elisabeth, en accompagnant les demi-finales, transmises en directe par RTBF.
À Mons, sa ville de résidence, l’ORCW propose un répertoire diversifié et original. Il produit également de jeunes artistes et crée des spectacles pour enfants.